Plateforme pour les technologies d'installation, l'hvac, le sanitaire et l'électricité

NL | FR

HVAC

Économiser l’énergie grâce à l’équilibrage hydraulique

compleet-1
« L’équilibrage hydraulique consiste à régler une chaudière ou une pompe à chaleur de manière à ce que l’eau soit répartie uniformément dans tous les radiateurs et convecteurs ».

Texte | Filip Van der Elst

Photos | Spirotech

10 mai 2022 Temps de lecture 10 minutes

Partager cet article

De nombreuses personnes souhaitant économiser l’énergie investissent dans des panneaux solaires, dans une meilleure isolation ou un meilleur vitrage. Par contre, personne ou presque n’est conscient des économies qui peuvent être facilement réalisées grâce à l’équilibrage hydraulique du système de chauffage central existant ou de la pompe à chaleur. Le spécialiste des installations John Visser explique ce qu’est l’équilibrage hydraulique et quels avantages il peut apporter.

Qu’est-ce que l’équilibrage hydraulique ?

Comme son nom l’indique, l’équilibrage hydraulique consiste à régler une chaudière ou une pompe à chaleur de manière à ce que l’eau soit répartie uniformément sur tous les radiateurs et convecteurs. Cela semble évident et depuis mars 2020, c’est même obligatoire pour les nouvelles installations et les remplacements, mais dans la pratique, il s’avère que ce n’est pas le cas pour environ 80% des installations existantes. Cela s’explique simplement par le manque de connaissances professionnelles les nombreuses possibilités de réglage, au vu du grand nombre de chaudières, et du manque d’expérience dans leur optimisation. « Sans procéder régulièrement à des réglages précis, il est impossible d’y arriver », explique John Visser. « Au fil du temps, les conséquences sont des factures d’énergie inutilement élevées et une usure plus rapide de l’installation. »

« Chaque semaine, je suis encore surpris de voir des chaudières et des pompes à chaleur réglées sur les paramètres par défaut et des radiateurs mal raccordés, alors que l’équilibrage hydraulique est obligatoire depuis déjà 1 an et demi ».

Par nécessité ou face à un problème 

John Visser, de Vianen (Pays-Bas), est un installateur qui s’est spécialisé dans l’équilibrage hydraulique des systèmes de chauffage de particuliers et d’entreprises, et il tient également un vlog sur ce sujet. « La plupart des gens m’approchent avec la nécessité d’économiser de l’énergie, ou lorsqu’un radiateur ou un chauffage par le sol ne chauffe pas correctement. Je commence donc par analyser l’installation pour trouver les causes possibles et, si nécessaire, améliorer l’équilibrage hydraulique. Chaque semaine, je suis encore surpris de voir des chaudières et des pompes à chaleur réglées sur les paramètres par défaut et des radiateurs mal raccordés, alors que l’équilibrage hydraulique est obligatoire depuis déjà 1 an et demi. En outre, de nombreuses installations présentent des performances médiocres après quelques années seulement, en raison de la présence d’air et de saletés dans l’eau du système. »

Pertes de rendement

Les systèmes de chauffage et de refroidissement perdent de leur efficacité au fil du temps en raison de leur utilisation quotidienne. Les recherches à ce sujet montrent que l’accumulation d’air et de saletés dans le système en sont réellement les causes principales.

Sans être conscients de ce problème, de nombreuses personnes compensent les pertes de performance en chauffant plus longtemps à une température plus élevée, consommant ainsi beaucoup trop d’énergie. Pour plus de durabilité, des chaudières à haut rendement fonctionnant à des températures et à des puissances plus faibles sont installées depuis des années pour réduire la consommation d’énergie. Cependant, comme la saleté s’accumule plus facilement à des températures plus basses, certaines des améliorations de rendement théoriques offertes par les chaudières de nouvelle génération sont perdues dans la pratique.

« L’équilibrage hydraulique est un aspect encore inconnu de la transition énergétique à laquelle tout le monde sera confronté dans les années à venir. »

La solution

« S’il y a de l’air et de la saleté dans le système, il faut d’abord les éliminer à l’aide de séparateurs d’air et de saleté séparés », explique John Visser. « L’air est éliminé plus efficacement dans le tuyau d’arrivée et la saleté dans le tuyau de retour. J’utilise les solutions Spirotech pour cela, car ce sont des produits de qualité fabriqués aux Pays-Bas, avec une garantie de 20 ans et un bon service. Ensuite, j’ajuste de manière optimale l’équilibrage hydraulique de l’ensemble de l’installation, en fonction de la chaudière ou de la pompe à chaleur. Je mesure l’évolution de la température dans l’installation et, dans certains cas, de nouvelles valves réglables peuvent s’avérer nécessaires. Bien entendu, les radiateurs mal raccordés sont également corrigés. Comme il existe un grand nombre de marques et de types de chaudières de chauffage central et de pompes à chaleur avec toutes sortes de réglages, il s’agit d’un travail de spécialiste qu’il faut effectuer fréquemment pour obtenir le meilleur résultat. »

« Un autre avantage important est la diminution de l’usure et des dysfonctionnements de la chaudière ou de la pompe à chaleur, ce qui prolonge sa durée de vie ».

Les avantages

L’équilibrage hydraulique permet de réaliser entre 5 et 10% d’économie sur les dépenses énergétiques, ce qui signifie que les travaux réalisés sur les installations existantes sont rentabilisés en 3 à 4 ans seulement. Bien qu’il soit obligatoire dans les installations nouvelles ou rénovées, dans la pratique, il n’est pour ainsi dire jamais effectué, ou du moins beaucoup trop peu. Un autre avantage important est la diminution de l’usure et des dysfonctionnements de la chaudière ou de la pompe à chaleur, ce qui prolonge leur durée de vie. « À mon avis, l’équilibrage hydraulique est un aspect encore inconnu de la transition énergétique à laquelle tout le monde sera confronté dans les années à venir », conclut John Visser. « Les consommateurs et les entreprises qui veulent économiser de l’énergie feraient mieux de faire régler leur installation actuelle de manière optimale avant d’investir dans l’amélioration de l’isolation et des panneaux solaires. »    

Spirotech, situé à Helmond, fournit les séparateurs d’air SpiroVent RV2 et les séparateurs de boue SpiroTrap MB3, qui éliminent automatiquement l’air, les micro-bulles et les impuretés de l’eau du système pendant l’utilisation de l’installation. Un SpiroCross combine l’évacuation de l’air et de la saleté avec l’équilibrage hydraulique de l’installation. Spirotech fournit également des additifs qui maintiennent et améliorent la qualité de l’eau du système.

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Mathieu Noppe

Chef D’édition

Curieux des possibilités ? Je serais heureux de vous parler de nos packages de collaboration.

0%

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details