Plateforme pour les technologies d'installation, l'hvac, le sanitaire et l'électricité

NL | FR

Nouvelles

La hausse des factures d’énergie incite les Belges à vouloir économiser l’énergie, même sans obligation de rénovation

Techink

19 novembre 2021 Temps de lecture 9 minutes

Partager cet article

Une étude de Techlink identifie les obstacles et motivations des Belges pour la mise en place d’installations d’économie d’énergie

Aujourd’hui, à l’occasion de son Install Day, Techlink, la fédération professionnelle nationale des entreprises d’ingénierie et d’installation, appelle le gouvernement à collaborer plus étroitement avec le secteur pour atteindre les objectifs climatiques de la Belgique. Une étude* de Techlink montre que pour 1 Belge sur 2, le coût des installations ou des mesures d’économie d’énergie les empêche d’y avoir recours.

Malgré une sensibilisation croissante au climat, les Belges ne réfléchissent pas assez à leur consommation d’énergie

1 Belge sur 2 déclare que l’environnement et le climat l’incitent à installer des équipements ou des mesures d’économie d’énergie dans son logement. Toutefois, 43% des Belges déclarent ne pas ou peu réfléchir à la consommation d’énergie de leur logement. 82% disent même avoir des connaissances moyennes à très faibles sur les installations et mesures d’économie d’énergie, et pour 2 sur 5, le manque de connaissances est un obstacle à l’installation de telles mesures.

« Une grande partie de la population belge a trop peu de connaissances sur les installations et les mesures d’économie d’énergie. Le lien entre la consommation d’énergie, le climat et la facture énergétique doit être plus clair. Le secteur et le gouvernement doivent ici travailler ensemble pour faire prendre conscience aux gens des opportunités qu’apportent les installations d’économie d’énergie en termes d’environnement et de climat, ainsi que pour leur portefeuille », déclare Kris Van Dingenen, directeur général de Techlink.
Les personnes interrogées qui ont indiqué qu’elles utilisaient déjà des installations économiques en énergie ont pour la plupart une isolation (73%) et des appareils électroménagers plus efficaces tels que des appareils avec un label A, des éclairages LED, etc. Seuls 10 % disent disposer d’une pompe à chaleur et 8 % utilisent des systèmes de gestion de l’énergie (SGE) pour gérer au mieux et efficacement leur énergie. « De nombreux consommateurs ne savent pas qu’il s’agit d’une énorme opportunité de réduire leur facture d’énergie », déclare M. Van Dingenen. « Un SGE peut dresser une carte de la consommation et des coûts d’énergie d’une manière claire et bien organisée. Cela permet aux consommateurs de gérer leur consommation d’énergie de manière optimale. Le SGE répartit la consommation d’énergie, par exemple en n’allumant les appareils que lorsqu’il y a beaucoup d’énergie. De cette manière, le réseau électrique n’est jamais surchargé et vous bénéficiez du tarif le plus avantageux. » Récemment, Techlink, en collaboration avec la F.E.E., a lancé son étude LINK2030, qui décrit les tendances technologiques et sociales à l’origine de la transition énergétique et ayant un impact considérable sur le secteur des installations.

Le coût est le principal obstacle

Pour plus de la moitié des Belges (52%), le coût est un obstacle à l’utilisation d’installations ou de mesures d’économie d’énergie dans leur logement. « Nous devons être en mesure de répondre aux besoins des consommateurs, nos installateurs sont prêts à mettre en place des installations et des mesures d’économie d’énergie, mais le consommateur doit être en mesure de les payer. Le gouvernement, en collaboration avec le secteur, doit faire preuve d’imagination afin de stimuler et d’aider les gens à effectuer les rénovations énergétiques nécessaires. Cela doit aller bien au-delà des simples subventions, d’autres instruments fiscaux sont également nécessaires », explique Kris Van Dingenen.

L’étude montre également que les Belges sont motivés sans obligations légales. 26% ont déclaré que les obligations légales les motivent à rénover, mais dans ce groupe 71% ont déclaré que s’il n’y avait pas d’obligation légale, ils seraient quand même motivés à mettre en place des installations/mesures d’économie d’énergie dans leur maison.

Les installateurs sont les meilleurs conseillers pour les consommateurs

20% des Belges disent avoir déjà été en contact avec un installateur qui leur a donné des conseils sur les installations d’économie d’énergie. « Ces dernières années, nos installateurs ont déjà connu une forte croissance, passant du statut d’installateur à celui de conseiller total, capable de donner des conseils durables aux consommateurs. Cependant, nous devons continuer à investir dans le renforcement de leurs compétences, tant techniques que numériques et communicationnelles », déclare M. Van Dingenen. « Il y a beaucoup d’opportunités pour le faire, nous organisons beaucoup de formations nous-mêmes, mais 1 Belge sur 4 dit qu’il considère également que le gouvernement a un rôle à jouer pour accorder plus d’attention à l’éducation et à la formation des techniciens afin de garantir un afflux suffisant d’installateurs qualifiés. »

Install Day, le plus grand salon professionnel du secteur de l’installation

Install Day, le plus grand salon professionnel du secteur de l’installation, a attiré plus de 4 000 inscriptions cette année. Plus de 200 fabricants et grossistes en électricité, CVC, plomberie, etc. étaient présents pour présenter leurs nouveaux produits et services. Cette 4ème édition était axée sur la transition énergétique et la durabilité dans le secteur. A travers diverses présentations, notamment de Dirk Van Evercoorden (ODE), Hans Verboven (Sustacon/UAntwerp), Véronique Vens (VEKA) et Jan Caerels (Techlink), l’impact de la transition énergétique sur le secteur des installations multifonctionnelles a été mis en évidence et des conseils pratiques ont été donnés pour saisir les opportunités qu’apporte la transition énergétique.

*Enquête représentative en ligne auprès de 1002 Belges en octobre via Buffl. 


Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Mathieu Noppe

Chef D’édition

Curieux des possibilités ? Je serais heureux de vous parler de nos packages de collaboration.

0%

    Envoie-nous un message

    Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

    Details