Plateforme pour les technologies d'installation, l'hvac, le sanitaire et l'électricité

NL | FR

Nouvelles

Quatre phases cruciales dans la gestion des systèmes de sécurité incendie

Foto_1_SPRINKLING
Le sprinklage contribue à limiter les dégâts en cas d’incendie.

Texte | Stephanie Demasure

Photos | Fireforum

24 octobre 2022 Temps de lecture 12 minutes

Partager cet article

Les systèmes de sécurité incendie sont devenus indispensables dans les bâtiments commerciaux. Pourtant, l’attention porte souvent uniquement sur la conformité et trop peu sur une protection incendie efficace adaptée au bâtiment et au secteur. L’ASBL Fireforum insiste sur l’importance d’une bonne gestion de ces systèmes, de la conception à l’utilisation du bâtiment, en passant par sa mise en œuvre. Bart Vanbever, expert en sécurité incendie, nous guide vers une bonne gestion de ces systèmes à travers quatre étapes : conception, réalisation, utilisation et modifications éventuelles.

Une armoire pour dévidoir de Somati-FIE.

« Il est surprenant de voir à quel point la gestion des systèmes de sécurité incendie peut être défaillante au sein des entreprises », explique Bart ­Vanbever. « Nous avons observé des situations dans lesquelles ces systèmes sont tout bonnement désactivés après quelques mois. Il est toutefois primordial de mettre en place une bonne gestion à ce niveau pour protéger les investissements, soit directement, en faisant bon usage de ces systèmes, soit indirectement, en protégeant les infrastructures, les personnes et la continuité des activités. » On estime que, chaque année, 4% des implantations industrielles sont confrontées à un incendie. Ce chiffre comprend bien sûr de nombreux incidents mineurs, mais il témoigne de la pertinence et de l’importance d’une sécurité incendie fiable et de qualité.

Identifier les besoins et mettre en œuvre les solutions adéquates

Une fois qu’un bâtiment est en service, les préoccupations sont nombreuses. Pourtant, les problématiques surviennent souvent bien plus tôt dans le processus. Plus la protection contre les incendies est réfléchie et plus les systèmes sont intégrés tôt dans la conception, meilleur est le résultat, tant en matière de budget que de fonctionnement. La première étape consiste à identifier les besoins spécifiques du bâtiment. Bart Vanbever : « Pour un site de production unique, par exemple, la continuité est une priorité plus importante que pour une entreprise produisant sur 10 sites différents. Les données stockées sur un seul site doivent être mieux protégées que celles dont il existe un back-up hors site. La phase de conception s’articule donc principalement autour de questions pratiques et de scénarios propres à l’entreprise. Cette liste de priorités, associée à une analyse des risques d’incendie, conduit à des choix ciblés en matière de systèmes et de produits. »

Trop souvent, les cahiers des charges ont comme seule ligne directrice la conformité à une certaine norme, mais cela ne suffit pas, comme le souligne Bart Vanbever : « Prenez par exemple deux voitures complètement différentes qui sont homologuées ; l’une est adaptée à la conduite hors-piste, tandis que l’autre convient mieux au centre-ville. Ainsi, leur conformité au Code de la route n’équivaut pas nécessairement à leur compatibilité avec vos besoins spécifiques. Il en va de même quand il s’agit de sécurité incendie. »

Une détection fiable est un must. Système Acertis (Ardovlam).

Le regard – et les conseils – d’un spécialiste

Une fois les bons systèmes sélectionnés, il s’agit de les installer et de les mettre en service correctement. Pour ce faire, il est conseillé de faire appel à un spécialiste. Avec FiSQ, Fireforum dispose de son propre certificat indépendant en matière de qualité. Un professionnel certifié FiSQ met son expertise à disposition afin que la mise en œuvre des systèmes de protection contre l’incendie se déroule correctement et sans heurts. La croissance du segment des smart buildings et la présence de technologie de plus en plus complexes rendent progressivement la présence d’un expert indispensable. « Dans un bâtiment intelligent, différents systèmes se contrôlent mutuellement. Par exemple, les éléments de l’aspect A déclenchent une interaction avec l’aspect B. Nous devons également anticiper cela lorsque nous installons un système de sécurité incendie », explique Bart Vanbever. 

« Ne pas prendre ces paramètres (suffisamment) en compte peut avoir des conséquences importantes dans la pratique. Prenons un exemple : un compartiment doit se fermer automatiquement lorsque la détection d’incendie envoie un signal, mais ce sont les portes coupe-feu d’un autre compartiment qui se ferment. Le feu se propage alors à d’autres compartiments du bâtiment, malgré les systèmes de protection contre l’incendie. Pour éviter de telles erreurs, il est essentiel de procéder à des tests complets de l’installation. S’adresser lors de l’inspection à un organisme de contrôle pour l’ensemble des systèmes, plutôt que pour chaque sous-système séparément, peut prévenir de nombreux problèmes. » 

La sécurité incendie est également une préoccupation majeure tout au long du processus de construction. Une bonne préparation fait toute la différence.   

Système EFC de Colt à la Gare Maritime.

La sécurité incendie pendant l’utilisation du bâtiment

Le bâtiment a été livré et contrôlé, et est prêt à être utilisé ? Tout est en ordre ? « Oui, à condition de surveiller et de pérenniser le bon fonctionnement du système », souligne Bart Vanbever. « Avec votre voiture, c’est la même chose. En tant que propriétaire d’une voiture, vous vérifiez régulièrement les témoins lumineux pour vous assurer qu’il n’y a pas de problème. Et si vous n’effectuez pas les entretiens et l’inspection périodique, vous ne pouvez plus circuler sur les routes publiques. La vérification, la maintenance et le contrôle sont tout aussi indispensables pour les systèmes de sécurité incendie des bâtiments. » Un incendie se déclare malgré toutes vos précautions et un suivi minutieux ? Dans ce cas, il peut être utile d’avoir une feuille de route prête à l’emploi pendant et après l’incendie comprenant des informations sur l’évacuation, la répartition des rôles, la communication de crise et la phase de reprise.

Bart Vanbever a un dernier conseil à donner : revisitez vos systèmes de sécurité anti-incendie lorsque vous effectuez des changements dans votre bâtiment, dans la disposition de vos espaces, dans les produits que vous stockez ou dans l’utilisation du bâtiment. « Pour continuer à protéger efficacement votre bâtiment, il est parfois nécessaire de déplacer ou d’ajouter des détecteurs, ou de revoir vos systèmes d(évacuation de fumée et de chaleur (EFC). Les chances que vous fassiez des changements dans votre bâtiment sont grandes. Un bâtiment évolue et ses systèmes de sécurité doivent évoluer avec lui. Fireforum est toujours prêt à vous montrer la voie à suivre au cours de ce processus. »    

Le congrès Fireforum approfondit la question

Le congrès Fireforum 2022 aura lieu le 25 octobre 2022 et s’intéressera de plus près à la bonne gestion des systèmes de sécurité incendie. Avec la présentation d’études scientifiques, des applications spécifiques et des moments de réseautage enrichissants au programme, c’est un rendez-vous à ne pas manquer pour les professionnels du secteur. Retrouvez toutes les informations ainsi que le lien d’inscription sur fireforum.be.

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message

    Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

    Details