NLFR

Plateforme pour les technologies d'installation, l'hvac, le sanitaire et l'électricité
Une entreprise familiale belge fournit des appareillages de commutation moyenne tension pour le plus grand observatoire de radioastronomie au monde
La construction du SKAO à Macclesfield est actuellement en cours. (Photo : SKAO)

Une entreprise familiale belge fournit des appareillages de commutation moyenne tension pour le plus grand observatoire de radioastronomie au monde

SwitchGear Company (SGC) basée à Landegem, est une entreprise familiale spécialisée dans la fabrication et la distribution d’appareillages de commutation moyenne tension. Elle est aujourd’hui fière d’annoncer qu’elle a été chargée d’apporter une contribution essentielle au projet Square Kilometer Array Obervatory (SKAO), en cours de construction en Australie. SKAO deviendra à terme le plus grand observatoire de radioastronomie au monde. SGC fournira les panneaux par l’intermédiaire de son partenaire australien NHP.

Les panneaux moyenne tension de SGC qui seront installés en Australie sont de type DF-2+ et sont fabriqués dans une optique de développement durable. (Photo : SGC)

SGC est une entreprise familiale innovante qui emploie une trentaine de personnes et qui est la seule en Belgique à fabriquer des appareillages de commutation à moyenne tension allant de 3 kV à 36 kV. Les solutions sur mesure, produites à Landegem, sont utilisées dans divers projets à travers le monde.

En collaboration avec son partenaire australien NHP, SGC fournit également les marchés australien et néo-zélandais. Grâce à NHP, SGC peut à présent fournir des panneaux de commutation moyenne tension pour un projet unique : le SKAO à Macclesfield, en Australie. Le SKAO est appelé à devenir le plus grand observatoire de radioastronomie au monde. Un tel observatoire utilise des radiotélescopes pour capter les émissions radio d’une étoile ou d’une galaxie.

130 000 antennes

La construction de l’observatoire a déjà commencé. Quelque 130 000 antennes, ou radiotélescopes, seront installées dans l’outback australien. Ces antennes seront jusqu’à huit fois plus sensibles aux basses fréquences radio que les télescopes actuels. Parallèlement, un SKAO est également en cours de construction en Afrique du Sud. Les 200 antennes ou radiotélescopes qui y sont installés, en forme de parabole et bien plus grands, capteront des fréquences radio plus élevées. Par conséquent, l’observatoire d’Afrique du Sud a été baptisé SKAO High, et celui d’Australie SKAO Low. Le projet SKAO, fruit d’une collaboration entre plusieurs pays, vise à étudier la formation des étoiles et des galaxies il y a de cela des milliards d’années. SKAO étudiera également l’origine de l’hydrogène et effectuera des recherches sur la vie extraterrestre. Le projet comprend également la construction de deux puissants superordinateurs et devrait être achevé en 2028, pour un coût total estimé à 1,3 milliard d’euros.

Il peut faire très chaud dans l’outback australien, mais les panneaux moyenne tension DF-2+ peuvent être exposés à des températures élevées. (Photo : SGC)

Longue durée de vie

Les panneaux moyenne tension de SGC qui seront installés en Australie sont de type DF-2+ et leur fabrication est axée sur la durabilité. La gamme de produits est spécialement conçue pour fonctionner durablement et efficacement, ce qui est crucial pour un projet de l’envergure de celui de SKAO. 

Parmi les exigences propres aux télescopes SKAO Low, tous les équipements électriques installés doivent produire de très faibles niveaux de bruit électromagnétique. La conception de pointe et la construction robuste de la série DF-2+ produisent de très faibles niveaux de décharges partielles électriques, ce qui leur permet de répondre à cette exigence. Ce sont, pour ainsi dire, les panneaux de commutation les plus silencieux au monde. 

Il peut faire très souvent extrêmement chaud dans l’outback australien, mais le matériel DF-2+ supporte des températures élevées et d’autres conditions météorologiques extrêmes. La gamme DF-2+ standard est fabriquée conformément à la norme IEC 60932 §4, ce qui signifie que les tableaux de distribution moyenne tension sont « built to last » (construits pour durer).  

Un SKAO est également en cours de construction en Afrique du Sud, mais là, comme le montre cette photo, les antennes auront la forme d’une parabole, afin de capter des fréquences radio plus élevées. (Photo : SKAO).

Une solution sûre

Les panneaux moyenne tension fournis par SGC sont dotés d’un dispositif d’extinction d’arc intégré, qui empêche les étincelles électriques ou les éteint en 48 millisecondes, soit huit fois plus vite que le temps nécessaire à un être humain pour cligner des yeux. Ce dispositif protège donc non seulement les panneaux moyenne tension et l’ensemble de la cabine haute tension, mais il garantit également la sécurité de l’opérateur.

Une représentation de ce à quoi ressemblera le SKAO en Australie. (Photo : SKAO)

Une coopération harmonieuse

« C’est principalement cette technologie unique d’élimination des arcs électriques et la longue durée de vie des panneaux moyenne tension qui nous ont fait choisir SGC », a déclaré SKAO, la société britannique du même nom à l’origine du projet. « Nous apprécions également le fait que SCG produise tout en interne. Et bien sûr, sa collaboration avec NHP, notre partenaire australien qui fournit tout l’équipement de distribution de l’énergie électrique pour le SKAO en Australie, a également pesé dans la balance. » 

« Nous sommes également très reconnaissants à SGC d’avoir insisté pour travailler en étroite collaboration avec nous dès le début de la phase de conception en modifiant les cartes moyenne tension DF-2+ de manière à obtenir exactement ce que nous recherchions. Lorsque nous avons rendu visite à SGC en Belgique en janvier 2024, nous avons reçu un accueil très chaleureux. Nous avons l’intention, de part et d’autre, de continuer à collaborer à l’avenir. »

À noter également que les observatoires d’Australie et d’Afrique du Sud seront initialement alimentés par des générateurs diesel, mais le SKAO a l’intention de passer rapidement à l’énergie solaire    

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details