NLFR

Plateforme pour les technologies d'installation, l'hvac, le sanitaire et l'électricité
Une plateforme numérique pour des attestations PEB créées directement par Bruxelles Environnement
Ce changement facilite la tâche de l’installateur.

Une plateforme numérique pour des attestations PEB créées directement par Bruxelles Environnement

Les installateurs bruxellois travaillant avec la dernière version de Testo Pro+, la plateforme numérique du spécialiste des équipements de mesure électroniques Testo, recevront désormais une attestation PEB établie par Bruxelles Environnement, plutôt que par l’outil Testo lui-même, après avoir saisi les résultats de mesure d’un système de chauffage ou de climatisation.

Jusqu’à présent, l’application Testo Pro+ créait sa propre attestation PEB (contrôle périodique PEB, livraison PEB, diagnostic PEB pour le chauffage ou diagnostic PEB pour la climatisation) dans le cloud après l’installation, l’inspection ou l’entretien d’un système de chauffage ou de climatisation en Région de Bruxelles-Capitale, après quoi l’installateur devait encore l’envoyer à Bruxelles Environnement pour la faire valider. Pour faciliter la tâche de l’installateur, Testo a veillé il y a quelque temps à ce que cette transmission puisse se faire via l’appli Testo Pro+ et ne doive plus se faire par e-mail. Aujourd’hui, un nouveau changement intervient à Bruxelles, qui facilite encore les choses, tant pour l’installateur que pour Testo elle-même. Le spécialiste de la mesure en a informé le secteur de l’installation fin février dans le cadre d’un webinaire, que vous pouvez à nouveau visionner sur YouTube en utilisant les termes de recherche « webinaire intégration Bruxelles ­Environnement Testo Pro+ ».

Le nouveau mode de fonctionnement est automatiquement implémenté dans l’application Testo Pro+ avec la mise à jour du logiciel vers la version 8.0.

Cette modification signifie que Testo ne créera plus elle-même une attestation PEB lorsque l’installateur introduit les données de mesure dans l’application Testo Pro+, mais enverra ces informations numériques directement à Bruxelles ­Environnement, qui créera l’attestation sur la base de ces informations et l’enverra sur le compte de l’utilisateur de Testo Pro+ – ou lui fera savoir pourquoi l’attestation n’a pas pu être créée. De cette manière, l’installateur ne doit plus fournir lui-même l’attestation à Bruxelles Environnement. En Flandre, l’application Testo Pro+ dispose déjà d’une intégration similaire avec l’Agence flamande de l’énergie et du climat.

Numéro d’identification requis

Le nouveau mode de fonctionnement est automatiquement implémenté dans l’application Testo Pro+ avec la mise à jour logicielle vers la version 8.0. Celle-ci est disponible à la fois dans l’App Store d’Apple et dans le Google Play Store. Les personnes qui ont activé la mise à jour automatique sur leur téléphone ou leur tablette n’ont évidemment rien à faire, bien qu’une telle mise à jour automatique ne soit effectuée que périodiquement. Testo encourage les utilisateurs de Testo Pro+ à installer cette dernière version dès que possible. A noter que l’utilisation de la dernière version du logiciel nécessite que les utilisateurs introduisent leur numéro d’identification, fourni par Bruxelles Environnement, dans leur compte. Il s’agit d’une étape cruciale pour garantir que les informations numériques sont correctement associées au bon utilisateur.

Dans la version 8.0 de l’outil Testo Pro+, certaines fonctions ont été adaptées pour faciliter le nouveau flux de travail.

Recherche d’adresses améliorée

Dans la version 8.0 de l’outil Testo Pro+, certaines fonctions ont été adaptées pour faciliter le nouveau flux de travail. Il y a la recherche d’adresses améliorée qui ne fournit désormais à l’installateur que les adresses officiellement connues de la Région bruxelloise, ce qui permet d’obtenir des données d’adresses plus précises sur l’attestation finale. En outre, le processus d’attestation numérique comprend désormais une série de validations : soit Bruxelles Environnement délivre une attestation, soit il informe l’installateur des incohérences dans les mesures qui ont conduit au rejet de l’attestation. L’installateur peut alors les corriger et soumettre à nouveau les résultats des mesures.

Visionner la démo

Pour ceux pour qui tout cela semble trop technique : le webinaire de Testo proposait également une démonstration en direct qui clarifiait les choses sur le plan pratique. Testo a également insisté sur le fait que les questions et les commentaires sur le changement d’application sont ­toujours les bienvenus, par courriel ou par ­téléphone.   

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details