Tag Archives: Cebeo

Même après le COVID, il est crucial d’entretenir les filtres du système de ventilation

Cebeo-Ventilatie-1
Lees het gehele artikel

Chez Cebeo, les spécialistes en HVAC sont aujourd’hui inondés de questions de clients. Appelez cela une évolution, ou même une petite révolution qu’ils ne sont que trop heureux de voir se produire. « Le nombre d’inspections va continuer à augmenter. Cela signifie, sans aucun doute, de nombreuses opportunités. Les utilisateurs eux-mêmes deviendront également une sorte d’organisme de contrôle : ‘Cette ventilation est-elle correcte, pour moi, pour mon enfant ?’ Le débat prend de l’ampleur, mais il est encore plus important d’agir correctement que d’agir rapidement », rappelle Steven Mylle, spécialiste en HVAC chez Cebeo.

Cebeo propose des marques leaders sur le marché des systèmes résidentiels C et D. Chaque système de ventilation a ses avantages et ses inconvénients. « La question n’est pas : un système C est-il par définition meilleur qu’un système D pour éliminer les virus de l’air ? La question qu’il faut plutôt se poser est : dans quel état est mon système de ventilation ? Que nous vivions en période COVID ou non », lance Steven Mylle.

Steven Mylle, spécialiste HVAC chez Cebeo.

Quel système de conduits ?

Plusieurs débats battent leur plein : Quel système de tuyaux ou quel matériau est préférable ? Des tuyaux en zinc plutôt qu’en plastique ? Et cela aide-t-il si ces derniers sont traités antibactériens, même si ce traitement ne dure pas éternellement ? Aujourd’hui, il n’y a pas encore de consensus scientifique sur tous ces sujets.

Voici ce que nous savons déjà :

Les conduits doivent être posés avec précaution. Lorsqu’un conduit est bosselé ou aplati, le flux d’air est partiellement bloqué. Conséquence : l’air qui peut encore passer s’écoule plus vite, et donc plus bruyamment.  En outre, cela augmente également les risques de fuites. La circonférence des conduits est également un facteur déterminant en termes de bruit. Dans la plupart des cas, vous pouvez généralement faire établir le plan de pose par le ­fabricant.

Une bonne règle de base pour le contrôle des filtres : à chaque changement de saison (été/hiver).

Y a-t-il un filtre à privilégier ?

Il y a aussi beaucoup à dire sur les filtres. « Par exemple, les filtres des systèmes D qui ne sont pas remplacés ou nettoyés aussi fréquemment que nécessaire ne laissent pas entrer suffisamment d’air frais dans la maison », rappelle Steven Mylle. « Avec toutes les conséquences que cela entraîne pour les résidents. Le message est donc de nettoyer ou de remplacer les filtres de ventilation à temps. »

La plupart des fabricants indiquent que les filtres doivent être vérifiés tous les trois mois, avec l’intention de les nettoyer ou de les remplacer par la suite. Steven Mylle : « Mais la pratique montre que c’est trop en demander. Une bonne règle de base est de le faire après chaque saison principale (été/hiver). En été, on trouve plus de pollen et de petites bêtes (mouches, moustiques) dans les filtres, et en hiver, nous passons davantage de temps à l’intérieur, ce qui sollicite aussi davantage le système de ventilation. »

Contrat d’entretien

L’idéal serait d’évoluer vers une situation où l’installateur travaille avec un contrat de maintenance. « Installation installée et réglée ? Prévoyez également un entretien semestriel ! Un contrôle visuel peut parfois suffire à éviter des problèmes majeurs. L’obstruction des filtres n’entraîne pas seulement un climat intérieur malsain, mais peut aussi causer une panne du système de ventilation. Si le moteur tombe en panne dans les deux ans, ne partez pas du principe que le fabricant vous accordera une garantie s’il peut prouver que le système a été mal entretenu. L’installateur et l’utilisateur ont donc tous deux intérêt à coopérer », conclut Steven Mylle.   

Besoin de conseils ?

Passez donc dans l’une de nos 50 filiales (dont vous pouvez trouver la liste sur https://www.cebeo.be/fr-be/filiales). Du mardi 10 jusqu’au jeudi 12 mai (compris), vous pouvez découvrir toutes les innovations dans le domaine de l’HVAC et de l’électro-technique lors de la nouvelle édition du salon bisannuel Cebeo Technologie. Rendez-vous au palais 5 de Brussels Expo !

Même après le COVID, il est crucial d’entretenir les filtres du système de ventilation

Cebeo—Ventilatie-1
Lees het gehele artikel

Chez Cebeo, les spécialistes en HVAC sont aujourd’hui inondés de questions de clients. Appelez cela une évolution, ou même une petite révolution qu’ils ne sont que trop heureux de voir se produire. « Le nombre d’inspections va continuer à augmenter. Cela signifie, sans aucun doute, de nombreuses opportunités. Les utilisateurs eux-mêmes deviendront également une sorte d’organisme de contrôle : ‘Cette ventilation est-elle correcte, pour moi, pour mon enfant ?’ Le débat prend de l’ampleur, mais il est encore plus important d’agir correctement que d’agir rapidement », rappelle Steven Mylle, spécialiste en HVAC chez Cebeo.

Cebeo propose des marques leaders sur le marché des systèmes résidentiels C et D. Chaque système de ventilation a ses avantages et ses inconvénients. « La question n’est pas : un système C est-il par définition meilleur qu’un système D pour éliminer les virus de l’air ? La question qu’il faut plutôt se poser est : dans quel état est mon système de ventilation ? Que nous vivions en période COVID ou non », lance Steven Mylle.

Quel système de conduits ?

Plusieurs débats battent leur plein : Quel système de tuyaux ou quel matériau est préférable ? Des tuyaux en zinc plutôt qu’en plastique ? Et cela aide-t-il si ces derniers sont traités antibactériens, même si ce traitement ne dure pas éternellement ? Aujourd’hui, il n’y a pas encore de consensus scientifique sur tous ces sujets.

Une bonne règle de base pour le contrôle des filtres : à chaque changement de saison (été/hiver).

Voici ce que nous savons déjà :

Les conduits doivent être posés avec précaution. Lorsqu’un conduit est bosselé ou aplati, le flux d’air est partiellement bloqué. Conséquence : l’air qui peut encore passer s’écoule plus vite, et donc plus bruyamment.  En outre, cela augmente également les risques de fuites. La circonférence des conduits est également un facteur déterminant en termes de bruit.

Dans la plupart des cas, vous pouvez généralement faire établir le plan de pose par le ­fabricant.

Y a-t-il un filtre à privilégier ?

Il y a aussi beaucoup à dire sur les filtres. « Par exemple, les filtres des systèmes D qui ne sont pas remplacés ou nettoyés aussi fréquemment que nécessaire ne laissent pas entrer suffisamment d’air frais dans la maison », rappelle Steven Mylle. « Avec toutes les conséquences que cela entraîne pour les résidents. Le message est donc de nettoyer ou de remplacer les filtres de ventilation à temps. »

La plupart des fabricants indiquent que les filtres doivent être vérifiés tous les trois mois, avec l’intention de les nettoyer ou de les remplacer par la suite. Steven Mylle : « Mais la pratique montre que c’est trop en demander. Une bonne règle de base est de le faire après chaque saison principale (été/hiver). En été, on trouve plus de pollen et de petites bêtes (mouches, moustiques) dans les filtres, et en hiver, nous passons davantage de temps à l’intérieur, ce qui sollicite aussi davantage le système de ventilation. »

Steven Mylle, spécialiste HVAC chez Cebeo.

Contrat d’entretien

L’idéal serait d’évoluer vers une situation où l’installateur travaille avec un contrat de maintenance. « Installation installée et réglée ? Prévoyez également un entretien semestriel ! Un contrôle visuel peut parfois suffire à éviter des problèmes majeurs. L’obstruction des filtres n’entraîne pas seulement un climat intérieur malsain, mais peut aussi causer une panne du système de ventilation. Si le moteur tombe en panne dans les deux ans, ne partez pas du principe que le fabricant vous accordera une garantie s’il peut prouver que le système a été mal entretenu. L’installateur et l’utilisateur ont donc tous deux intérêt à coopérer », conclut Steven Mylle.   

Besoin de conseils ?

Passez donc dans l’une de nos 50 filiales (dont vous pouvez trouver la liste sur https://www.cebeo.be/fr-be/filiales). Du mardi 10 jusqu’au jeudi 12 mai (compris), vous pouvez découvrir toutes les innovations dans le domaine de l’HVAC et de l’électro-technique lors de la nouvelle édition du salon bisannuel Cebeo Technologie. Rendez-vous au palais 5 de Brussels Expo !

Cebeo acquiert Electro Meers

Persbericht-Cebeo
Lees het gehele artikel

Cebeo, le leader Belge de la distribution de matériel électrique, est heureux d’annoncer qu’il a finalisé un accord pour la reprise de l’activité de la société Electro Meers basée à Heusden-Zolder à partir du 1er avril 2022.

L’activité d’Electro Meers représente un chiffre d’affaires annuel d’environ 4 millions d’euros. Les quatre employés d’Electro Meers vont rejoindre Cebeo. Avec cette nouvelle agence à Heusden-Zolder, Cebeo étend sa présence dans la province du Limbourg à six agences commerciales – en plus de Genk, Ham, Hasselt, Sint-Truiden et Tongres.

À propos d’Electro Meers

Electro Meers est une société de distribution de matériel électrotechnique basée à Heusden-Zolder. Fondée il y a 33 ans par Marc Meers, elle est spécialisée dans le matériel électrotechnique, l’éclairage et les services pour les applications résidentielles, industrielles et privées. Avec son équipe de quatre professionnels, l’entreprise est fortement ancrée localement et a connu une belle croissance organique au cours de ces dernières années.

À propos de Cebeo

Cebeo, fondé en 1922 et membre du Groupe Sonepar, est le leader Belge de la distribution aux professionnels de matériels électriques, solutions et services associés. Avec un chiffre d’affaires de près de 700 millions d’euros, fort de 1100 collaborateurs et de 55 agences, Cebeo investit continuellement pour apporter à tous ses clients les meilleurs services en termes de logistique, de support technique, et de digitalisation.

À propos du Groupe Sonepar

Sonepar est un Groupe familial indépendant, leader mondial de la distribution aux professionnels de matériels électriques, solutions et services associés. Grâce à un vaste réseau de 100 marques présentes dans 40 pays, le Groupe poursuit un programme de transformation ambitieux pour devenir le premier distributeur B-to-B de matériel électrique au monde à proposer à tous ses clients une expérience omnicanale entièrement numérisée et synchronisée. S’appuyant sur la compétence et la passion de ses 45 000 collaborateurs, Sonepar a réalisé un chiffre d’affaires de 23 milliards d’euros en 2020.