Plateforme pour les technologies d'installation, l'hvac, le sanitaire et l'électricité

NL | FR

Photovoltaïques

Les systèmes photovoltaïques font leur retour

building-construction-industry-solar-energy-site-755446-pxhere(

Texte | Filip Van der Elst, ODE

Photos | Pxhere

23 mai 2022 Temps de lecture 11 minutes

Partager cet article

Les ventes de panneaux solaires sont en hausse en 2022. Le secteur indique que le nombre d’installations par mois a au moins doublé. Et naturellement, la hausse des prix de l’énergie y contribue largement. 

Avec la montée en flèche des prix de l’énergie, la volonté d’être indépendant dans notre approvisionnement énergétique est plus attrayante que jamais. Les installations photovoltaïques sont donc de nouveau en vogue. « Les carnets de commandes des entreprises d’installation de panneaux solaires sont en effet à nouveau bien remplis, comptez sur des délais d’attente d’environ trois mois, voire plus », reconnaît Dirk Van Evercooren, directeur général de l’Organisatie Duurzame Energie Vlaanderen (ODE). « Les raisons de passer en masse aux énergies renouvelables sont connues depuis longtemps. Il est bien sûr dommage que ce soit un événement terrible comme la guerre en Ukraine qui nous le rappelle. Des arguments à long terme – il suffit de penser au climat – mais aussi des opportunités à court terme plaident en faveur des énergies renouvelables. Bien entendu, la décision du gouvernement fédéral de ramener la TVA sur les panneaux solaires à 6% joue également un rôle important dans l’augmentation de la demande. »

Si vous pouvez recharger complètement un véhicule électrique avec l’énergie solaire une fois par semaine, votre autoconsommation est déjà si élevée qu’une batterie n’est plus nécessaire.

Une remarque importante au sujet du regain de popularité des panneaux solaires est que les personnes qui en bénéficieraient le plus sur leur toit – celles qui ont actuellement des difficultés à payer leur facture d’énergie à la fin du mois – ne sont pas toujours en mesure d’assumer le coût de l’investissement. Dirk Van Evercooren : « C’est un problème, surtout dans les logements locatifs, car le propriétaire n’a aucun intérêt à investir dans des mesures qui ne profitent qu’au confort et à la facture du locataire. Le gouvernement fait des efforts pour contrer ce problème, par exemple par le biais de subventions, mais il est clair que davantage d’incitants sont nécessaires. »  

Plus de 1 GW d’éoliennes terrestres supplémentaires peuvent être développées relativement rapidement en Flandre grâce à des décisions énergiques. Et nous avons déjà prouvé que nous pouvons installer 1 GWp de panneaux solaires par an.

Fluctuations du marché du photovoltaïque

Les étoiles s’alignent en faveur des panneaux solaires, et c’est une image très différente de celle d’il y a un an. Lorsque le principe du compteur inversé a été définitivement mis au rebut en février 2021 suite à une décision de la Cour constitutionnelle, les panneaux solaires semblaient condamnés pour un temps. « Cela montre bien le rôle que joue l’esprit du temps. Les émotions prennent trop souvent le pas sur les faits. Les panneaux solaires étaient déjà un investissement utile en 2021, beaucoup plus rentable que de laisser son argent sur son compte d’épargne, par exemple. Mais la confiance des gens a disparu. Entre-temps, nous constatons que le secteur se redresse lentement », commente Dirk Van Evercooren. « Au demeurant, ce n’est pas la première fois que nous assistons à de telles fluctuations sur le marché du photovoltaïque. Après la suppression des certificats verts et l’introduction du tarif pro-consommateur, la sinistrose a fait rage. Pourtant, le marché se redresse à chaque fois, car les fondements de la technologie photovoltaïque sont bons. Le problème est qu’il est extrêmement difficile pour le secteur de trouver du personnel qualifié et, surtout, de le garder. »

Après l’arrêt de la Cour constitutionnelle, une autre conclusion a été que les personnes qui possèdent à la fois des panneaux solaires et une pompe à chaleur sont doublement malchanceuses. En effet, ces pompes à chaleur fonctionnent principalement pendant les mois d’hiver, tandis que les panneaux produisent de l’électricité surtout en été. Néanmoins, la combinaison reste pertinente, estime Dirk Van Evercooren : « Pour autant que l’utilisateur fasse de bons choix en termes de dimensionnement et d’orientation. Dans le passé, les gens choisissaient souvent une installation orientée vers le sud, alors que dans le contexte actuel, l’orientation est-ouest est plus intéressante. Une régulation intelligente peut également contribuer à accroître le rendement. »

« Chaque panneau supplémentaire génère déjà une autoconsommation supplémentaire et celle-ci augmentera à l’avenir. Ce n’est donc pas une mauvaise idée de remplir votre toit. Les indemnités pour l’injection sont intéressantes en ce moment. Plus il y a de panneaux, plus le prix du kWc est bas, car les coûts fixes peuvent être répartis plus largement – chaque panneau supplémentaire a donc un prix plus bas par Wc », ajoute Dirk Van Evercooren. 

C’est le moment de miser sur la formation des profils techniquement qualifiés dont nous avons besoin pour réaliser la transition énergétique sur le terrain.

Pas besoin de batterie

Selon l’ODE, il n’est pas nécessaire d’attendre que les batteries se banalisent. « Toute personne qui installe une nouvelle installation correctement dimensionnée n’a pas réellement besoin d’une batterie. Il est plus judicieux d’envisager l’intégration de votre installation photovoltaïque avec une pompe à chaleur et surtout un chauffe-eau à pompe à chaleur ou un véhicule électrique. Si vous pouvez recharger complètement un tel véhicule électrique avec l’énergie solaire une fois par semaine, votre autoconsommation est déjà si élevée qu’une batterie n’est plus nécessaire », conclut Dirk Van Evercooren.    

ODE : « L’énergie renouvelable est la clé »

Le secteur des énergies renouvelables en Flandre est prêt avec un énorme potentiel pour les projets d’énergie éolienne et solaire, les réseaux de chaleur et les pompes à chaleur. 1 GW supplémentaire d’éoliennes terrestres et 1 GWp supplémentaire de panneaux solaires par an sont possibles. 200 000 pompes à chaleur supplémentaires d’ici à 2030. C’est le moment de miser sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

La crise énergétique actuelle et la situation en Ukraine soulignent la nécessité d’une action drastique à court terme. Le potentiel est là, et il est énorme.

Pour l’ODE, la combinaison de pompes à chaleur et d’installations photovoltaïques reste judicieuse.

Le gouvernement fédéral et le gouvernement flamand élaborent tous deux des plans énergétiques. Des signes positifs en soi, mais il est clair qu’il faut aller plus vite. Plus de 1 GW d’éoliennes terrestres supplémentaires peuvent être développées relativement rapidement en Flandre grâce à des décisions décisives. Et nous avons déjà prouvé que nous pouvons installer 1 GWp de panneaux solaires par an.

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Mathieu Noppe

Chef D’édition

Curieux des possibilités ? Je serais heureux de vous parler de nos packages de collaboration.

0%

    Envoie-nous un message

    Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

    Details